Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

NOS ENFANTS D'AILLEURS

par ANNICK DURAND

publié dans SOCIETE

Un départ, c’est j’pars, j’en ai marre Un départ, c’est j’pleure sur un quai de gare Un départ, c’est souvent pas un aurevoir Toi, t’es parti un 16 septembre tout gris Toi, pourquoi, ce train, tu l’as pris Toi, inerte, tu nous a laissés sans vie Mais...

Lire la suite

MEMO

par ANNICK DURAND

publié dans JEU DE MOTS

Le mot tif ébouriffe avec ses agissements Le mot Sade, cruellement, vous rend triste Le mot bile s’agite au moindre écart Le mot tard fonce dans la nuit Le mot quête récupère les moindres poussières Le mot câble rit de tout avec son moral d’acier L’écrivain...

Lire la suite

MUE D'ETE

par ANNICK DURAND

publié dans NATURE

Eté, saison liberté. Renaissance du plaisir de se dévêtir et regarder son ombre déshabillée. En short, débardeur et tongs j’enfourche mon vélo dans cette chaleur tant désirée. Après quelques tours de roues, des perles glissent de la pointe de mes cheveux...

Lire la suite

LES MEMES POUR TOUJOURS

par ANNICK DURAND

Tous deux, grands et minces, reflètent mon existence. Ils ont été cajolés, chouchoutés aux moindres alertes. Solitaire, j’aimais jouer avec eux, je les taquinais, ils me grimaçaient, je les mordillais, ils se tortillaient. Des cicatrices, photos de certains...

Lire la suite

PANTIN

par ANNICK DURAND

publié dans SOCIETE

Elle est partie un certain froid lundi de janvier, en claquant la porte sans prendre ni ses clés, ses meubles et ses souvenirs. Dans sa tête jonglaient les oui, les non et les soupirs. Sans avoir vraiment décidé, sur la feuille elle a signé. Elle se sentait...

Lire la suite

GRANDE ROUE

par ANNICK DURAND

publié dans SOCIETE

Quelques grammes de sucre, du colorant, rose de préférence, mais pourquoi pas vert ou bleu, et les filaments volent dans le bac de la machine magique pendant qu’un bâton agilement tourné essaie de les capturer pour faire une belle grosse boule. Les enfants...

Lire la suite

LE CARROSSE DES GRANDS

par ANNICK DURAND

publié dans AMOUR

As-tu envie, cette nuit, de voyager au pays des rêves et des envies ? Il y’aura des paysages fruités, des nuages bleus, des parfums passionnants, des fleurs et des toucans, des rires de lutins, de fées et de lapins. Ah ? j’oubliai ! veux-tu être ma Princesse...

Lire la suite

YA BA

par ANNICK DURAND

Un homme fume sur son lit. Livide, torse nu, il pense à Sue, sûrement pas dans son lit vide. Vie de chien qui lui fait mal. Mâle ravagé d'amour pour elle. Aile avec deux ailes pour voler de corps en corps. Volage, massages pas sages. Encore, un, pris...

Un homme fume sur son lit. Livide, torse nu, il pense à Sue, sûrement pas dans son lit vide. Vie de chien qui lui fait mal. Mâle ravagé d'amour pour elle. Aile avec deux ailes pour voler de corps en corps. Volage, massages pas sages. Encore, un, pris...

Lire la suite

PLEURS PERDUS

par ANNICK DURAND

publié dans REFLEXION

Je dépose mes drames, j’ai une panne de larmes. Je suis un ballon percé qui ne peut plus rebondir, un être humain blessé incapable de mourir. Mon calme, de l’impuissance, vient de naître. Mes yeux reflètent l’erg de la douleur. Le soleil brille sur la...

Je dépose mes drames, j’ai une panne de larmes. Je suis un ballon percé qui ne peut plus rebondir, un être humain blessé incapable de mourir. Mon calme, de l’impuissance, vient de naître. Mes yeux reflètent l’erg de la douleur. Le soleil brille sur la...

Lire la suite

T'es laid café

par DURAND

publié dans JEU DE MOTS

Que fait-il miroiter ce marc de café ? Un café qu’on sert au goût fruité dans un grand bar à thym provençal Un terrien lit Kafka devant un café thé acre, quelle hilarité ! donnez lui à Kuffa, un café crime sans thé, un chaud kola à Saïgon mais un thé...

Que fait-il miroiter ce marc de café ? Un café qu’on sert au goût fruité dans un grand bar à thym provençal Un terrien lit Kafka devant un café thé acre, quelle hilarité ! donnez lui à Kuffa, un café crime sans thé, un chaud kola à Saïgon mais un thé...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>