Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ETOILE FILANTE

par ANNICK DURAND

publié dans FAMILLE

ETOILE FILANTE

Ton passage fut trop rapide. Je ne te connais pas mais je sais que tu as les yeux marrons et que tu es brune. Je te verrais bien grande, mince, l’air sérieux. Tes parents m’ont fait vivre avec toi pourtant, nous n’avons jamais joué ensemble mais j’ai subi toutes les craintes que, sans le vouloir, tu leur as laissées. Tu as été, certainement, la grande sœur qui me protégeait et m’a empêchée d’être un peu moins intrépide. Soixante-cinq ans après, tu es toujours, pour la famille, un bébé de cinq semaines alors comment t’imaginer avec des cheveux grisonnant en train de plaisanter de nos douleurs naissantes. Chez nos parents, il existe encore dans une armoire, bien enveloppé dans du papier de soie, un de tes petits bonnets de couleur rose avec des oreilles de chat. Ne sois pas étonnée, ne fait pas comme moi, c’était la mode parait-il ; maintenant les bonnets n’ont plus d’oreilles ! En t’envolant, petit ange, tu aurais dû emmener avec toi les larmes de Maman. Il lui en reste encore lorsqu’elle parle de « La petite Michelle ». Ton petit cœur très fatigué n’avait sûrement pas la force de prendre des bagages. Il y’a cinq ans, lorsque tu as accueilli Papa, Maman a rêvé que tu courrais vers lui en criant « C’est mon Papa, viens mon Papa » alors que personne n’a jamais connu le son de ta voix sinon au travers de pleurs. Tu vois, on ne t’a pas oubliée mais moi c’était la première fois que je pleurais de te savoir la haut petite sœur, mais non, grande sœur ! Tu as attendu longtemps mais tu n’es plus seule maintenant et pour toujour . N’oublie pas, aujourd’hui, 27 Novembre, c’est l’anniversaire de Papa.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article